Être Tabler, c'est ...

C'EST UNE DEVISE : ADOPTE - ADAPTE - AMÉLIORE

  • ADOPTER les règles essentielles:
  • les ADAPTER au tempérament propre de chaque pays, de chaque club:
  • sans cesse rechercher à AMÉLIORER le club et soi-même.
Être Tabler, c'est ...

C'EST UN INSIGNE

Sa partie extérieure est la reproduction de la Table Ronde du Roi Arthur (douze bandes noires alternées avec douze bandes blanches).
Le cercle symbolise l’unité collective, les bandes alternées la diversité des professions, la dernière bande, inachevée, symbolisant le renouvellement perpétuel de sa composition, son ouverture.
Au centre, la cocarde tricolore.

Être Tabler, c'est ...

C'EST UN ESPRIT

Christian Ortelli, président de la 6ème Région de la Table Ronde Française, a exprimé « L’esprit Table Ronde » ainsi :

« Etre Tabler, c’est une dignité
C’est une dignité, car celui qui fut jugé capable de l’être, celui qui est jugé capable de la supporter est, par la force même des choses un homme différent des autres, non pas parce qu’il se sent supérieur par l’intelligence ou par l’esprit, mais parce que ses qualités de cœur et d’âme l’ont conduit à ne pas se replier sur lui-même, et ne pas refuser sa participation et à surmonter son égoïsme naturel.

Etre Tabler, c’est un engagement
C’est un engagement parce que c’est adopter dans le contexte du monde une attitude.
Parce que c’est exprimer une volonté.
Parce que c’est impliquer une philosophie qui refuse sans ambages toute passivité.
Parce que c’est au contraire concevoir et proclamer une domination, une possibilité infinie d’actions.
C’est de la sorte donner à l’homme sa véritable envergure.

Etre Tabler, c’est aimer l’amitié
Aimer l’amitié, c’est plus sûr et plus beau des signes de l’ouverture au monde, car c’est aimer le monde dans son immense diversité à travers des êtres humains. Aimer l’amitié, c’est aimer ces différences, les valeurs qu’elles représentent, et tout en avouant ses préférences ne jeter l’exclusive sur rien, ni sur personne. Aimer l’amitié c’est savoir découvrir cela et l’ayant découvert en avoir le cœur tout empli de joie.

Etre Tabler, c’est aussi préférer sourire
Sourire c’est la grâce de la vie, parce que rien n’est plus triste qu’un certain sérieux qui débouche finalement sur l’oppression ou l’endoctrinement forcé, parce que rien ne serait, je le crois, moins conforme à notre esprit.

Etre Tabler, c’est proclamer
que nous ne sommes pas le nombril de la Terre, mais que notre philosophie est une espérance, et non pas une religion. »